Bandeau
GBEN
Slogan du site

Le site du Groupe belge d’Education nouvelle.

1/4
Eduquer un enfant


Jean-Pierre Pourtois, Christine Barras et Nathalie Nisolle publient une Brochure réalisée avec le soutien de la Région wallonne par le CERIS (Centre de recherche et d’innovation en sociopédagogie familiale et scolaire, Université de Mons-Hainaut, Belgique).

Cette brochure destinée aux parents, qui vont l’examiner, la commenter et l’utiliser lors d’une réunion d’éducation familiale animée par un intervenant.
Ses objectifs sont multiples :
• Faciliter le contact entre intervenants et parents en leur présentant un guide accessible, attrayant et directement ancré dans la réalité familiale.
• Familiariser les parents avec les but de l’éducation familiale.
• Présenter un guide permettant aux parents de s’interroger sur leurs pratiques.
• Aider à animer les réunions parentales.
• Permettre aux parents de s’exprimer eux-mêmes sur ce qu’ils vivent en tant que mère ou en tant que père.

Le lecteur peut lire ce qu’il intéresse et laissez de côté, par exemple, la partie plus théorique.

La brochure a été réalisée à partir de l’ouvrage suivant :
POURTOIS Jean-Pierre, DESMET Huguette, L’éducation postmoderne, PUF, Paris, 1997, Réédité en 1998 et 2002.

Prix de vente : 10 €

2/4
PEDAGOGIE DU CHEF D’OEUVRE, Guide pratique

Une philosophie éducative, avant tout !
Cliquer pour voir l’article

Mémoire de master réalisé par Odile Loozen à l’Université de Liège : « Le Chef-d’œuvre pédagogique, pourrait-il être une alternative à l’évaluation externe certificative en fin d’enseignement primaire ? » (2016)


Voir aussi notre "Trait d’Union n° 37" : la pédagogie du chef d’oeuvre en expansion.

3/4
EVALUER SANS NOTER, publié par le LIEN

Cliquer pour voir l’article

Né du sentiment d’urgence qu’il faut au plus vire nous « désintoxiquer » de la note à l’école, ce livre entend relever un triple défi : convaincre les citoyens des méfaits sur l’éducation d’une estimation chiffrée, outil de sélection ; décrire des alrernatives non-chiffrées en matière d’évaluation ; s’interroger sur comment éduquer et évaluer sans exclure. Soit « dé-chiffrer l’humain ".
Une publication du LIEN (Lien international d’Éducation nouvelle)

4/4
7 FACILITATEURS

Le petit dernier de Jean-françois et Léo :
Cliquer pour voir l’article

Vivre du bonheur pédagogique

Depuis l’aube de son apparition, l’Humanité apprend  ! Et si elle s’est engagée dans cette voie salutaire, c’est que certaines conditions étaient réunies. L’objet de cet ouvrage est de répertorier, d’analyser, de comprendre, de rendre visibles et accessibles 7 facilitateurs.

Une seule et même question a servi de fil conducteur à cet écrit  : «  Qu’est- ce qui facilite l’apprentissage  ?  » Des milliers de réponses ont été ainsi exploitées pour en tirer des principes directeurs. En ces temps chahutés où le «  vivre ensemble  » est mis en question, «  l’apprendre ensemble  » mérite d’être exploré et exploité comme source d’expérience positive.

Editions Chronique Sociale
12,50 €

Une lettre de Saint Petersbourg
Anatole écrit au GFEN
Article mis en ligne le 3 novembre 2007
dernière modification le 3 décembre 2007
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Extraits d’une lettre de Saint Petersbourg,

(pour les amateurs du texte complet en russe, s’adresser à Jean Louis Cordonnier)

Bonjour Jean-Louis.

Je suis content, très content, de ta lettre. Ravi par tes succès dans l’étude de la langue russe. Maintenant j’ai compris, que TOUS CAPABLES, c’est vrai. Je me mets d’urgence à l’étude du français. A l’Académie de la Formation Pédagogique, où j’ai lu ta lettre, tous ont écouté avec un intérêt indicible, et ils ont pris l’adresse du site de l’Éducation Nouvelle et vont communiquer avec toi par courrier électronique.

Je t’ai envoyé il y a quatre jours mon livre "la coopération langagière du professeur et de l’élève dans l’Éducation Nouvelle" et le livre, qu’a publié notre groupe d’éducation nouvelle de Pétersbourg : "L’atelier, une recherche de solution aux problèmes pédagogiques".

Nous nous référons souvent au livre d’Isabelle Lamorthe, le seul livre de l’éducation nouvelle française traduit en langue russe. C’est avec un grand chagrin nous avons appris son décès. J’ai participé à son atelier et je me rappelle, que malgré sa permission de chanter faux, tous chantaient d’une manière variée et très ingénieusement.

Odette Bassis, merveilleuse, personnifie pour nous le GFEN et la France. Quant à Jacques Bernardin, il est sûr que vous avez choisi le penseur capable de voir du neuf dans l’Éducation Nouvelle. En effet, pour nous l’Éducation Nouvelle ne se réduit pas aux démarches et aux ateliers, elle nous a transfigurés, a fait notre vie plus riches, plus intelligentes et variées, ce dont nous vous sommes indiciblement reconnaissants.

Nous avons préparé l’an dernier l’édition du livre "les problèmes Pédagogiques et la recherche de leur résolution dans l’éducation nouvelle", et à la fin d’octobre il doit être imprimé aux éditions de l’Académie de la Formation Pédagogique. On y trouve les articles et les ateliers de plusieurs membres de notre association.

Hier nous avons adopté le plan de travail pour cette année. Voici quelques unes de nos pistes de travail pour l’année :

  • L’accès au sens de l’œuvre d’art.
  • La prise de conscience du caractère iconique du texte poétique.
  • La corrélation dans l’atelier entre le processus cognitif et l’activité spontanée des participants.
  • Réflexion sur le vent ; le vent vaincu.
  • L’audace d’esprit et moi.
  • La tentation du pouvoir ; la tentation de la liberté ;
  • Ma connaissance, ta connaissance, notre connaissance ;
  • Le flux de la parole sans signes de ponctuation ; La joie de l’écoute ; la joie de l’auto-expression ; Les joyeux tourments de l’étude en atelier.

Merci à toi pour ta fidélité, ta persévérance et de ne pas nous avoir oublié.
Toujours dévoué à l’éducation nouvelle,

Anatole et tout le groupe d’éducation nouvelle de Pétersbourg,
le 29.10.07.


Forum
Répondre à cet article