Bandeau
GBEN
Slogan du site

Le site du Groupe belge d’Education nouvelle.

1/4
Eduquer un enfant


Jean-Pierre Pourtois, Christine Barras et Nathalie Nisolle publient une Brochure réalisée avec le soutien de la Région wallonne par le CERIS (Centre de recherche et d’innovation en sociopédagogie familiale et scolaire, Université de Mons-Hainaut, Belgique).

Cette brochure destinée aux parents, qui vont l’examiner, la commenter et l’utiliser lors d’une réunion d’éducation familiale animée par un intervenant.
Ses objectifs sont multiples :
• Faciliter le contact entre intervenants et parents en leur présentant un guide accessible, attrayant et directement ancré dans la réalité familiale.
• Familiariser les parents avec les but de l’éducation familiale.
• Présenter un guide permettant aux parents de s’interroger sur leurs pratiques.
• Aider à animer les réunions parentales.
• Permettre aux parents de s’exprimer eux-mêmes sur ce qu’ils vivent en tant que mère ou en tant que père.

Le lecteur peut lire ce qu’il intéresse et laissez de côté, par exemple, la partie plus théorique.

La brochure a été réalisée à partir de l’ouvrage suivant :
POURTOIS Jean-Pierre, DESMET Huguette, L’éducation postmoderne, PUF, Paris, 1997, Réédité en 1998 et 2002.

Prix de vente : 10 €

2/4
PEDAGOGIE DU CHEF D’OEUVRE, Guide pratique

Une philosophie éducative, avant tout !
Cliquer pour voir l’article

Mémoire de master réalisé par Odile Loozen à l’Université de Liège : « Le Chef-d’œuvre pédagogique, pourrait-il être une alternative à l’évaluation externe certificative en fin d’enseignement primaire ? » (2016)


Voir aussi notre "Trait d’Union n° 37" : la pédagogie du chef d’oeuvre en expansion.

3/4
EVALUER SANS NOTER, publié par le LIEN

Cliquer pour voir l’article

Né du sentiment d’urgence qu’il faut au plus vire nous « désintoxiquer » de la note à l’école, ce livre entend relever un triple défi : convaincre les citoyens des méfaits sur l’éducation d’une estimation chiffrée, outil de sélection ; décrire des alrernatives non-chiffrées en matière d’évaluation ; s’interroger sur comment éduquer et évaluer sans exclure. Soit « dé-chiffrer l’humain ".
Une publication du LIEN (Lien international d’Éducation nouvelle)

4/4
7 FACILITATEURS

Le petit dernier de Jean-françois et Léo :
Cliquer pour voir l’article

Vivre du bonheur pédagogique

Depuis l’aube de son apparition, l’Humanité apprend  ! Et si elle s’est engagée dans cette voie salutaire, c’est que certaines conditions étaient réunies. L’objet de cet ouvrage est de répertorier, d’analyser, de comprendre, de rendre visibles et accessibles 7 facilitateurs.

Une seule et même question a servi de fil conducteur à cet écrit  : «  Qu’est- ce qui facilite l’apprentissage  ?  » Des milliers de réponses ont été ainsi exploitées pour en tirer des principes directeurs. En ces temps chahutés où le «  vivre ensemble  » est mis en question, «  l’apprendre ensemble  » mérite d’être exploré et exploité comme source d’expérience positive.

Editions Chronique Sociale
12,50 €

logo article ou rubrique
Parmi nos partenaires privilégiés
Culture & Développement
Article mis en ligne le 24 septembre 2009
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Nos liens se resserrent avec ce "nuage" d’associations, qui met en relief nos pratiques d’Education permanente, que nous n’avions pas suffisamment fait apparaître jusqu’à présent. Lire et écrire, les Ecoles de devoirs font déjà partie depuis plusieurs années de nos réunions ou de nos animations.

Voici comment Culture & Développement se présente (page d’accueil du site)

Qui sommes-nous ?

En réseau pour un autre monde

De l’animation de base dans des milieux de vie divers avec des outils différents, dans un souci constant de transversalité. 
Une pédagogie active de conscientisation, de libération, de responsabilisation, d’autonomisation.
Culture et Développement est un réseau d’associations, qui en tant que réseau, entend donner de l’ampleur aux actions de la base, sans centralisation excessive, en maintenant l’autonomie de ses sections tout en favorisant une forte solidarité interne. Les actions développées par les associations membres sont diverses, et touchent des publics très variés, mais cette hétérogénéité permet à chacun de s’enrichir de l’expérience des autres, grâce à une méthodologie et à des idéaux transversaux à toute l’association. La pédagogie commune s’inspire par exemple de celle de Paulo Freire, et rejoint parfaitement en cela la démarche participative et émancipatrice prônée par l’éducation permanente.

L’appellation "Culture et Développement" traduit les préoccupations du réseau, qui entend rendre du sens au développement, en tentant d’enrayer la prise de pouvoir disproportionnée de la sphère économique, qui se fait, dans le système ultralibéral actuel, au détriment de la culture (recherche de sens, sollicitation de l’intelligence) et du social (répartition des biens et des savoirs). Poursuivant cette orientation, Culture et Développement tente de traduire dans les actes le slogan « penser globalement, agir localement ». Il s’agit de promouvoir un véritable développement local en donnant la priorité au sein de nos différentes sections à l’animation culturelle, à la base, à l’action dans des domaines souvent oubliés, rejetés ou négligés dans notre société dite développée.
Aujourd’hui, le réseau Culture et Développement est composé du GAFFI et des Amis d’Aladdin (à Bruxelles), de l’association De Bouche à Oreille (dans le Pays de Herve), de la Maison des Familles (à Marchienne-au-Pont), du Centre Liégeois du Beau-Mur (à Liège) et du GBEN.

La pédagogie active

Dans la lignée de la pédagogie de Paulo Freire

La dénomination officielle donnée par les pouvoirs subsidiants à l’A.S.B.L. Culture et Développement est celle de "Association d’Éducation Permanente". Dans cet intitulé, le terme "Éducation" est capital, et ne doit pas être interprété n’importe comment…

L’éducation prônée par les membres de Culture et Développement s’inspire très largement de la pensée de Paulo Freire, pédagogue brésilien aujourd’hui connu et reconnu dans le monde entier. Conçue au départ d’une expérience d’alphabétisation des adultes, sa pédagogie rejette la transmission verticale d’un savoir figé de l’enseignant vers l’enseigné et opte au contraire pour une vision dynamique de l’apprentissage, articulée autour de quelques grands principes :

Interaction enseignant-enseigné

Un dialogue doit exister entre l’éducateur et l’éduqué. Ce dernier peut poser des questions, exprimer sa curiosité, affirmer ses priorités, faire référence à son vécu, critiquer le contenu ou la méthode de son enseignement. De même, l’éducateur doit sortir d’une attitude dogmatique pour échanger réellement avec son élève, répondre à ses interpellations, rencontrer ses aspirations, cerner ses besoins prioritaires, sortir des livres pour faire de l’environnement immédiat un objet de connaissance et affiner la curiosité naturelle.

Objectif de conscientisation

Partant du vécu concret de l’élève, le dialogue doit permettre à celui-ci d’aller au-delà d’une simple description de la situation dans laquelle il se trouve. Il doit pouvoir la comprendre et surtout la critiquer.

Objectif de changement

La prise de conscience suivie de la critique aboutissent la plupart du temps à une volonté de changement des aspects négatifs de la situation dans laquelle se trouve l’élève (et souvent l’enseignant avec lui). Le dialogue devient alors un dialogue social, de recherche de moyens d’action, de définition d’objectifs politiques au sens large.
Dans la pensée de Paulo Freire, l’éducation devient ainsi une clé pour le changement de la société. Pas nécessairement spectaculaires, les améliorations s’opèrent à la base, sur l’initiative des populations concernées. Le pouvoir est ainsi rendu au niveau local, qui a appris à penser par lui-même et peut par conséquent reprendre les rênes de sa destinée. "Agir localement, penser globalement", voici que le slogan de De Bouche à Oreille - section régionale de Culture et Développement - prend tout son sens…
Pour découvrir davantage la pédagogie de Paolo Freire, vous pouvez vous référer à ses propres écrits ou encore à l’ouvrage de Florence Capron : "Pédagogie des opprimés", Petite Collection Maspero, 1974. Ou encore, visitez le site : www.paulofreire.org

La charte de Culture & Développement

Nous présentons des extraits de cette charte dans un article de notre rubrique "Qui sommes-nous ?"

Pour le texte complet de la charte, voir le site de C&D

Quelle collaboration ?

Cette année-ci, nous préparons des activités pour des journées d’animation de C&D (Apprendre par le jeu) (voir l’invitation en document attaché), tandis que des animatrices de C&D collaborent à notre programme.