Bandeau
GBEN
Slogan du site

Le site du Groupe belge d’Education nouvelle.

1/4
Eduquer un enfant


Jean-Pierre Pourtois, Christine Barras et Nathalie Nisolle publient une Brochure réalisée avec le soutien de la Région wallonne par le CERIS (Centre de recherche et d’innovation en sociopédagogie familiale et scolaire, Université de Mons-Hainaut, Belgique).

Cette brochure destinée aux parents, qui vont l’examiner, la commenter et l’utiliser lors d’une réunion d’éducation familiale animée par un intervenant.
Ses objectifs sont multiples :
• Faciliter le contact entre intervenants et parents en leur présentant un guide accessible, attrayant et directement ancré dans la réalité familiale.
• Familiariser les parents avec les but de l’éducation familiale.
• Présenter un guide permettant aux parents de s’interroger sur leurs pratiques.
• Aider à animer les réunions parentales.
• Permettre aux parents de s’exprimer eux-mêmes sur ce qu’ils vivent en tant que mère ou en tant que père.

Le lecteur peut lire ce qu’il intéresse et laissez de côté, par exemple, la partie plus théorique.

La brochure a été réalisée à partir de l’ouvrage suivant :
POURTOIS Jean-Pierre, DESMET Huguette, L’éducation postmoderne, PUF, Paris, 1997, Réédité en 1998 et 2002.

Prix de vente : 10 €

2/4
PEDAGOGIE DU CHEF D’OEUVRE, Guide pratique

Une philosophie éducative, avant tout !
Cliquer pour voir l’article

Mémoire de master réalisé par Odile Loozen à l’Université de Liège : « Le Chef-d’œuvre pédagogique, pourrait-il être une alternative à l’évaluation externe certificative en fin d’enseignement primaire ? » (2016)


Voir aussi notre "Trait d’Union n° 37" : la pédagogie du chef d’oeuvre en expansion.

3/4
EVALUER SANS NOTER, publié par le LIEN

Cliquer pour voir l’article

Né du sentiment d’urgence qu’il faut au plus vire nous « désintoxiquer » de la note à l’école, ce livre entend relever un triple défi : convaincre les citoyens des méfaits sur l’éducation d’une estimation chiffrée, outil de sélection ; décrire des alrernatives non-chiffrées en matière d’évaluation ; s’interroger sur comment éduquer et évaluer sans exclure. Soit « dé-chiffrer l’humain ".
Une publication du LIEN (Lien international d’Éducation nouvelle)

4/4
7 FACILITATEURS

Le petit dernier de Jean-françois et Léo :
Cliquer pour voir l’article

Vivre du bonheur pédagogique

Depuis l’aube de son apparition, l’Humanité apprend  ! Et si elle s’est engagée dans cette voie salutaire, c’est que certaines conditions étaient réunies. L’objet de cet ouvrage est de répertorier, d’analyser, de comprendre, de rendre visibles et accessibles 7 facilitateurs.

Une seule et même question a servi de fil conducteur à cet écrit  : «  Qu’est- ce qui facilite l’apprentissage  ?  » Des milliers de réponses ont été ainsi exploitées pour en tirer des principes directeurs. En ces temps chahutés où le «  vivre ensemble  » est mis en question, «  l’apprendre ensemble  » mérite d’être exploré et exploité comme source d’expérience positive.

Editions Chronique Sociale
12,50 €

Connaissez-vous ABULEDU ?
Article mis en ligne le 15 juillet 2008
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Un site génial qui propose des solutions informatiques avec des logiciels libres (et gratuits) pour les écoles.

Un outil central permet de doter l’école et les classes de vieux ordinateurs récupérables sans avoir besoin de disque dur. Il suffit qu’ils disposent d’une mémoire vive correcte, et l’école peut s’équiper à peu de frais.

L’outil arrive chez nous - même si la Communauté Française tarde à libérer les autorisations et les budgets. L’intermédiaire pour la Belgique sera "Bawétic" à Liège, qui travaille, équipe, aide et forme uniquement avec les logiciels libres.

A tire d’exemple, voici la page "Fonctionnalités" :

"AbulÉdu, ça sert à quoi ?

Cette page présente la liste des principales fonctionnalités d’AbulÉdu.
Avant toutes choses il faut savoir que ce projet est né au sein de l’association ABUL le 21 novembre 1998 suite à un courriel de Jean Peyratout demandant un coup de main pour “équiper son école”…
Depuis le cahier des charges s’est enrichi et affiné.

Mettre des ordinateurs entre les mains des enfants

C’est réellement le point le plus important, de là découlent une grande partie des contraintes prises en compte pour ce projet :

- Mettre des ordinateurs en “fond de classe” pour que les élèves puissent y avoir accès pour faire une recherche au même titre qu’un dictionnaire, une encyclopédie ou un livre (l’informatique est un outil) ;
- Faire éventuellement une salle informatique à moindre coût (le matériel doit être disponible en quantité suffisante pour des formations magistrales) ;
- Permettre le déploiement de nombreuses machines sans obliger une sécurisation des locaux (matériel sans valeur marchande) ;
- Retrouver ses documents et ses logiciels depuis n’importe quel ordinateur de l’établissement (je commence un texte sur l’ordinateur A et je peux le terminer sur l’ordinateur B, C ou D) ;
- Disposer d’un environnement et de logiciels adaptés aux utilisateurs avec notamment des logiciels éducatifs libres et ouverts pertinents. (attribution de profil par défaut sans installation)
- Éviter que les ordinateurs soient hors service suite à une erreur de manipulation (volontaire ou non) d’un utilisateur (l’enseignant n’est pas là pour réinstaller les ordinateurs tous les 3 jours) ;
- Trouver une solution pour résister aux virus ;
- Éviter que les mineurs ne soient mis face à des contenus violents, racistes, pornographiques ou autre (filtrer ce qui arrive depuis internet) ;
- Partager des fichiers avec d’autres utilisateurs du réseau ;
Partager les ressources (imprimante, connexion internet, tour virtuelle de CD) avec d’autres utilisateurs sur le réseau ;
- Avoir la possibilité de publier des documents sur le site web interne de l’établissement(intranet).

Simplifier la vie des enseignants

Les enseignants ne sont pas informaticiens c’est donc à l’outil de s’adapter à leurs besoins et à des niveaux de compétences hétérogènes dans l’usage des TICE :

- Les logiciels sont pré-installés et correspondent à un niveau de classe donné, ils sont accompagnés de documentation pédagogique ;
- Chaque utilisateur a un espace de travail cloisonné (un cartable électronique). Seul cet espace peut-être cassé par l’utilisateur, à aucun moment il ne peut casser l’espace d’un autre utilisateur et encore moins le système global ;
- Si un enfant “casse” son cartable électronique il est très facile de le “réparer” par la restauration de profils ;
- Il est très facile de publier des ressources documentaires sur le site intranet de l’école, ou dans les répertoires partagés ;
- Les documents stockés sur le serveur AbulÉdu sont accessibles de partout grâce à votre identifiant et mot de passe, y compris depuis internet si l’école est équipée d’une connexion ;
- Le système permet de centraliser les données spécifiques à chaque utilisateurs (fichiers appartenant à un groupe, exercices pour un élève ou un groupe donné) ainsi que leurs bilans d’utilisation des logiciels éducatifs ;
- Les utilisateurs d’un réseau AbulÉdu peuvent échanger simplement par courrièl en utilisant leur identifiant comme adresse.

Déléguer l’administration courante

Une ou plusieurs personnes se partagent l’administration courante du réseau informatique. Il n’y a pas d’administrateur réseau de métier dans les établissements scolaires.

- la configuration du matériel et l’administration du réseau depuis un navigateur ;
- la possibilité d’utiliser le matériel déjà existant, gestion d’un parc hétérogène de machines tant au niveau matériel que logiciel ;
- la création automatique de l’environnement de tout nouvel utilisateur avec logiciels et données (importer une liste d’utilisateurs depuis votre logiciel de direction, de gestion ou autre) ;
- un accès aux ressources différencié en fonction de la catégorie de l’utilisateur ;
- la possibilité de recycler des PC anciens dans la limite de leurs capacités techniques ;
- l’insensibilité aux virus informatiques du serveur du réseau de l’établissement ; le filtrage et le parefeu de la connexion internet de l’établissement ;
- la possibilité d’administrer un serveur AbulÉdu à distance.

Mettre un outil à disposition permettant de valider le B2i

Lorsque le Brevet Informatique et Internet (B2i) est arrivé nous avons tout de suite pu vérifier que l’ensemble de la solution informatique AbulÉdu permet de valider chaque point de ce brevet.
Votre école est équipée d’un réseau AbulÉdu ? Vous pouvez dès à présent faire acquérir les compétences visées au B2i à vos élèves !
Nous mettons d’ailleurs à votre disposition un fascicule B2I pour vous donner des pistes de travail.


Forum
Répondre à cet article