Bandeau
GBEN
Slogan du site

Le site du Groupe belge d’Education nouvelle.

1/4
Eduquer un enfant


Jean-Pierre Pourtois, Christine Barras et Nathalie Nisolle publient une Brochure réalisée avec le soutien de la Région wallonne par le CERIS (Centre de recherche et d’innovation en sociopédagogie familiale et scolaire, Université de Mons-Hainaut, Belgique).

Cette brochure destinée aux parents, qui vont l’examiner, la commenter et l’utiliser lors d’une réunion d’éducation familiale animée par un intervenant.
Ses objectifs sont multiples :
• Faciliter le contact entre intervenants et parents en leur présentant un guide accessible, attrayant et directement ancré dans la réalité familiale.
• Familiariser les parents avec les but de l’éducation familiale.
• Présenter un guide permettant aux parents de s’interroger sur leurs pratiques.
• Aider à animer les réunions parentales.
• Permettre aux parents de s’exprimer eux-mêmes sur ce qu’ils vivent en tant que mère ou en tant que père.

Le lecteur peut lire ce qu’il intéresse et laissez de côté, par exemple, la partie plus théorique.

La brochure a été réalisée à partir de l’ouvrage suivant :
POURTOIS Jean-Pierre, DESMET Huguette, L’éducation postmoderne, PUF, Paris, 1997, Réédité en 1998 et 2002.

Prix de vente : 10 €

2/4
PEDAGOGIE DU CHEF D’OEUVRE, Guide pratique

Une philosophie éducative, avant tout !
Cliquer pour voir l’article

Mémoire de master réalisé par Odile Loozen à l’Université de Liège : « Le Chef-d’œuvre pédagogique, pourrait-il être une alternative à l’évaluation externe certificative en fin d’enseignement primaire ? » (2016)


Voir aussi notre "Trait d’Union n° 37" : la pédagogie du chef d’oeuvre en expansion.

3/4
EVALUER SANS NOTER, publié par le LIEN

Cliquer pour voir l’article

Né du sentiment d’urgence qu’il faut au plus vire nous « désintoxiquer » de la note à l’école, ce livre entend relever un triple défi : convaincre les citoyens des méfaits sur l’éducation d’une estimation chiffrée, outil de sélection ; décrire des alrernatives non-chiffrées en matière d’évaluation ; s’interroger sur comment éduquer et évaluer sans exclure. Soit « dé-chiffrer l’humain ".
Une publication du LIEN (Lien international d’Éducation nouvelle)

4/4
7 FACILITATEURS

Le petit dernier de Jean-françois et Léo :
Cliquer pour voir l’article

Vivre du bonheur pédagogique

Depuis l’aube de son apparition, l’Humanité apprend  ! Et si elle s’est engagée dans cette voie salutaire, c’est que certaines conditions étaient réunies. L’objet de cet ouvrage est de répertorier, d’analyser, de comprendre, de rendre visibles et accessibles 7 facilitateurs.

Une seule et même question a servi de fil conducteur à cet écrit  : «  Qu’est- ce qui facilite l’apprentissage  ?  » Des milliers de réponses ont été ainsi exploitées pour en tirer des principes directeurs. En ces temps chahutés où le «  vivre ensemble  » est mis en question, «  l’apprendre ensemble  » mérite d’être exploré et exploité comme source d’expérience positive.

Editions Chronique Sociale
12,50 €

Odette Neumayer est partie

"C’est avec infiniment de peines que nous avons appris la triste nouvelle de la mort de Odette Neumayer, une passionnée de l’Education nouvelle. Par ce départ, nous pouvons dire que : c’est une grande étoile de l’éducation nouvelle qui a cessée de projeter directement ses rayons sur le monde."
(Message de Haïti)

Article mis en ligne le 7 septembre 2013
dernière modification le 29 octobre 2013

par Michel Simonis
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Beaucoup de ceux et celles qui ont approché l’Education nouvelle en Belgique connaissent Odette et Michel Neumayer.

Nous avons reçu avec tristesse il y a quelques jours ce message de Michel :

Chers amis de l’Éducation nouvelle,
Samedi 7 septembre 2013, nous accompagnerons Odette Neumayer dans sa dernière demeure au coeur de la campagne aubagnaise, au milieu des pins du cimetière de Fenestrelle. Nous le ferons de bien des manières : les uns par la pensée, les autres, ceux qui habitent en Provence, en venant nous rejoindre...

Odette se savait atteinte, elle s’étonnait que tant de personnes lui témoignent leur affection, elle se voyait comme une parmi bien d’autres oeuvrant pour un monde plus juste, pour une école plus humaine. Rien de plus.

Odette n’aimait pas les fleurs coupées, ni les couronnes. Elle avait la conviction qu’il faut soutenir ceux qui pensent que les échanges, la création, le partage sont porteurs d’avenir. C’est pourquoi, si vous le souhaitez, vous pouvez faire un don à une des associations dont elle soutenait la cause...

Et notamment Les projets qu’Odette soutenait en Haïti par l’intermédiaire de l’association EIRENE


Voici le message reçu de Haïti :

Cher(e)s ami(e))s du LIEN,
C’est avec infiniment de peines que nous avons appris ce jeudi (...) la triste nouvelle de la mort de Odette Neumayer, une passionnée de l’Education nouvelle. Par ce départ, nous pouvons dire que : c’est une grande étoile de l’éducation nouvelle qui a cessée de projeter directement ses rayons sur le monde.
Odette nous a devancés, elle a fait son voyage vers l’éternité. Nous n’allons plus la retrouver dans nos différentes rencontres internationales ou locales, ses enfants et petits enfant ne vont plus recevoir des visites de vacances pour de petites ballades. Mais Odette sera toujours vivante dans nos réflexions à travers ses idées géniales et novatrices laissées dans ses ouvrages ou dans les revues de l’éducation nouvelle. (...)
L’Ecole Normale de Liancourt et son école d’application Dabalor,
Le Groupe Haïtien de l’Education Nouvelle

Chère Odette,
(...) Modèle d’intellectuelle raffinée, modèle d’humain, modèle de combattante pour un autre mode de pensée, une autre éducation plus juste, plus équilibrée, plus constructive, plus utile… Franchement, cet évènement si triste nous déchire le cœur profondément.
Seulement, nous voudrions profiter de cette occasion pour vous dire solennellement : qu’on ne peut t’empêcher de partir car c’est une loi vitale, on ne peut non plus empêcher à tes idéaux, idées, tes pensées en éducation de faire leur chemin à travers le monde y compris Haiti. Que tu inspires encore à Michel et à nous dans ce grand mouvement éducatif : la force, la joie, le bonheur de continuer cette aventure si bonne et si bien commencée.(...) Au revoir Odette, que la terre te soit légère !
Pour la direction de l’ENL/Dabalor et le comité du GHEN,
Esdras et Lorson