Bandeau
GBEN
Slogan du site

Le site du Groupe belge d’Education nouvelle.

1/4
Eduquer un enfant


Jean-Pierre Pourtois, Christine Barras et Nathalie Nisolle publient une Brochure réalisée avec le soutien de la Région wallonne par le CERIS (Centre de recherche et d’innovation en sociopédagogie familiale et scolaire, Université de Mons-Hainaut, Belgique).

Cette brochure destinée aux parents, qui vont l’examiner, la commenter et l’utiliser lors d’une réunion d’éducation familiale animée par un intervenant.
Ses objectifs sont multiples :
• Faciliter le contact entre intervenants et parents en leur présentant un guide accessible, attrayant et directement ancré dans la réalité familiale.
• Familiariser les parents avec les but de l’éducation familiale.
• Présenter un guide permettant aux parents de s’interroger sur leurs pratiques.
• Aider à animer les réunions parentales.
• Permettre aux parents de s’exprimer eux-mêmes sur ce qu’ils vivent en tant que mère ou en tant que père.

Le lecteur peut lire ce qu’il intéresse et laissez de côté, par exemple, la partie plus théorique.

La brochure a été réalisée à partir de l’ouvrage suivant :
POURTOIS Jean-Pierre, DESMET Huguette, L’éducation postmoderne, PUF, Paris, 1997, Réédité en 1998 et 2002.

Prix de vente : 10 €

2/4
PEDAGOGIE DU CHEF D’OEUVRE, Guide pratique

Une philosophie éducative, avant tout !
Cliquer pour voir l’article

Mémoire de master réalisé par Odile Loozen à l’Université de Liège : « Le Chef-d’œuvre pédagogique, pourrait-il être une alternative à l’évaluation externe certificative en fin d’enseignement primaire ? » (2016)


Voir aussi notre "Trait d’Union n° 37" : la pédagogie du chef d’oeuvre en expansion.

3/4
EVALUER SANS NOTER, publié par le LIEN

Cliquer pour voir l’article

Né du sentiment d’urgence qu’il faut au plus vire nous « désintoxiquer » de la note à l’école, ce livre entend relever un triple défi : convaincre les citoyens des méfaits sur l’éducation d’une estimation chiffrée, outil de sélection ; décrire des alrernatives non-chiffrées en matière d’évaluation ; s’interroger sur comment éduquer et évaluer sans exclure. Soit « dé-chiffrer l’humain ".
Une publication du LIEN (Lien international d’Éducation nouvelle)

4/4
7 FACILITATEURS

Le petit dernier de Jean-françois et Léo :
Cliquer pour voir l’article

Vivre du bonheur pédagogique

Depuis l’aube de son apparition, l’Humanité apprend  ! Et si elle s’est engagée dans cette voie salutaire, c’est que certaines conditions étaient réunies. L’objet de cet ouvrage est de répertorier, d’analyser, de comprendre, de rendre visibles et accessibles 7 facilitateurs.

Une seule et même question a servi de fil conducteur à cet écrit  : «  Qu’est- ce qui facilite l’apprentissage  ?  » Des milliers de réponses ont été ainsi exploitées pour en tirer des principes directeurs. En ces temps chahutés où le «  vivre ensemble  » est mis en question, «  l’apprendre ensemble  » mérite d’être exploré et exploité comme source d’expérience positive.

Editions Chronique Sociale
12,50 €

Pensez-vous que le citoyen de demain devra…
Article mis en ligne le 15 mai 2009

par Léonard Guillaume
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Douze concepts à soumettre aux politiques.


- Avoir de l’audace ?
- Faire preuve d’autonomie ?
- Être doté d’un esprit critique ?
- Être chercheur ?
- Maîtriser la pensée complexe ?
- Baigner dans une culture du questionnement ?
- Être capable de communiquer ?
- Avoir une bonne estime de soi ?
- Être créatif ?
- Faire preuve d’émancipation ?
- Savoir coopérer ?
- Savoir se dépasser et être tenace ?

Vous partagez sans doute l’idée que l’école doit contribuer largement à faire développer ces douze concepts chez tous ses apprenants.

La pratique du Chef d’œuvre pédagogique construit ces aptitudes !

L’audace et l’autonomie sont deux clés importantes pour se lancer dans la vie active. Pouvoir prendre la parole en public se révèle parfois être mission impossible pour nombre d’adultes. L’esprit d’initiative ne peut s’acquérir que si l’autonomie a été largement favorisée dès le plus jeune âge. En présentant des minis – conférences, des exposés, les enfants sont sollicités pour devenir audacieux et autonomes.

La pratique du chef d’oeuvre s’inscrit dans une logique de recherche documentaire amenant les apprenants à se poser des questions, à rechercher des éléments de réponse dans des sources diversifiées, à affiner leur capacité à lire de plusieurs manières, à traiter les informations recueillies, à rédiger des documents, à relier différents champs disciplinaires, puis à communiquer les résultats de leurs recherches aux autres.

La culture du questionnement et des recherches qui y font suite dans le contexte de la préparation d’un exposé plongent les apprenants dans les réalités complexes de notre monde. L’appréhension de ces réalités ne peut se faire qu’en étant doté d’outils : capacité à conceptualiser, capacité à analyser, à comparer, à critiquer, capacité à transmettre des informations.

À travers des exigences de rigueur et de solidarité, l’enfant se sent grandir et accède pas à pas au monde des adolescents, puis des adultes. Le regard des autres (condisciples et instituteurs), empreint de considération, va permettre la consolidation d’une image positive de soi qui va évidemment se répercuter non seulement sur le comportement social, mais également sur son développement psychologique et l’envie de grandir. Le chef d’œuvre pédagogique est un outil essentiel de la construction de l’estime de soi.

S’émanciper et être créatif : deux comportements aux antipodes de la docilité et de la reproduction mécanique. Impossible d’envisager le chef d’œuvre pédagogique dans une logique de formatage et de soumission. L’esprit d’entreprendre se nourrit d’audaces, de prises de risques, de zones de liberté, mais aussi de ténacité et d’efforts.

Eu égard au caractère interdisciplinaire lié aux Socles de Compétences, les contraintes proposées par la pratique du Chef d’œuvre rencontrent les principaux objectifs du Décret Mission (voté en juillet 997) :

• Promouvoir la confiance en soi de la personne de chacun des élèves.

• Amener tous les élèves à s’approprier des savoirs et à acquérir des compétences qui les rendent aptes à apprendre toute leur vie et à prendre une place active dans la vie économique.

• Préparer tous les enfants à être des citoyens responsables, capables de contribuer au développement d’une société démocratique, solidaire, pluraliste et ouverte aux autres cultures.

• Assurer à tous des chances égales d’émancipation sociale.

L. Guillaume 2009