Bandeau
GBEN
Slogan du site

Le site du Groupe belge d’Education nouvelle.

EVALUER SANS NOTER, le nouveau livre du LIEN
En lien avec les 5èmes Rencontres internationales d’Education Nouvelle
Article mis en ligne le 3 août 2015
dernière modification le 5 septembre 2016
logo imprimer

Le GBEN et tous les groupes du LIEN sont heureux de vous annoncer la naissance de leur dernier né, un ouvrage collectif, coordonné par Etiennette Vellas et Michel Neumayer.

Pour les auteurs, nombreuses sont les pratiques pédagogiques qui, au cœur même de la transmission des savoirs, de la culture et de l’esprit créatif, permettent :

  • de forger en chacun l’estime de soi et le respect d’autrui ;
  • d’accompagner tous les apprenants ;
  • de favoriser les régulations ;
  • de nourrir le désir d’apprendre.

À condition qu’éducateurs et formateurs puissent travailler dans des institutions qui elles-mêmes sachent rompre avec leurs coutumes sélectives.

Chronique Sociale
1, rue Vaubecour - 69002 Lyon
www.chroniquesociale.com

disponible en librairie au prix de 8,00 € et auprès de différents membres du GBEN pour la Belgique (du GFEN pour la France ou du GREN pour la Suisse romande. Voir aussi le site du LIEN
 [1]

En lien avec notre 5èmes RENCONTRES DU LIEN INTERNATIONAL D’ÉDUCATION NOUVELLE qui s’est tenue du 24 au 28 juillet 2015 à VIRTON (Belgique), sort de presse le nouveau livre du LIEN :

Évaluer sans noter Eduquer sans exclure

Né du sentiment d’urgence qu’il faut au plus vire nous « désintoxiquer » de la note à l’école, ce livre entend relever un triple défi : convaincre les citoyens des méfaits sur l’éducation d’une estimation chiffrée, outil de sélection ; décrire des alrernatives non-chiffrées en matière d’évaluation ; s’interroger sur comment éduquer et évaluer sans exclure. Soit « dé-chiffrer l’humain ".

Pour les auteurs, nombreuses sont les pratiques pédagogiques qui, au cœur même de la transmission des savoirs, de la culture et de l’esprit créatif, permettent :

  • de forger en chacun l’estime de soi et le respect d’autrui ;
  • d’accompagner tous les apprenants (VOIR questions de classes.org) ;
  • de favoriser les régulations ;
  • de nourrir le désir d’apprendre.
    À condition qu’éducateurs et formateurs puissent travailler dans des institutions qui elles-mêmes sachent rompre avec leurs coutumes sélectives.

Les auteurs
Fruit de la collaboration d’enseignants, de formateurs, de chercheurs de différents pays, ce livre rassemble les outils, les valeurs et les théories, travaillés dans le cadre du Lien international d’Éducation nouvelle (LIEN). Sachant que la réussite des uns et l’échec des autres ne sont en rien « naturels », ils militent pour une éducation plus juste.

Table des matières
Notes :

[1En librairie, 8,00 € TTC (du moins en France. En Belgique, on traîne toujours cette détestable « tabelle » imposée par les distributeurs !)

P.S. :

VOIR Évaluer sans noter, éduquer sans exclure, entretien
Posté le 1er décembre 2015 par Questions de classe(s)
http://www.questionsdeclasses.org/?...


Forum
Répondre à cet article

Une auberge espagnole pédagogique

L’an passé, les 23 et 24 août, une trentaine de pionniers Educ/Nouv ont vécu à Buzet, deux journées de gourmandises pédagogiques partagées, les uns initiant les autres pour faire fleurir des écoles tout autres.

Cette année, on remet le couvert...

Auberge espagnole pédagogique

des 24 et 25 août de 9 h à 16/17 h
à Buzet

Voici ce qui est prévu : on se rencontre librement sur le mode de la non directivité intervenante chère à Michel Lobrot (Madame Google vous en apprendra…), ce qui veut dire que ce sont les participants qui décident du programme, qui se groupent au gré de leurs désirs, sur des thèmes choisis par eux, avec des vieux briscarts branchés au courant alternatif ou avec des virginités utopistes. Chacun peut intervenir en proposant une démarche, des documents.
Tout quiconque peut proposer une assemblée générale, une vidéo, un témoignage, un verre de l’aménité, une séance d’impro… à sa guise.

A l’auberge de Buzet, on trouve de la vaisselle, des tables et des chaises et on se partagera les bonnes choses gastronomiques apportées quand on salivera devant l’étalage .

Namur n’est pas loin, son Auberge de Jeunesse est très prisée. On peut s’y retrouver le soir du 24 pour une virée vespérale…

PAF sur place de 2 à 5 euros (maximum) pour les deux jours à glisser dans la fente d’une boîte jolie.

Collecte des inscriptions nécessaires sur :

pepinstercharles@yahoo.be



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

1996-2017 © GBEN - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22
Hébergeur : OVH