Bandeau
GBEN
Slogan du site

Le site du Groupe belge d’Education nouvelle.

Des vraies questions !
Article mis en ligne le 5 janvier 2008
dernière modification le 15 juillet 2008

par Léonard Guillaume
logo imprimer

Il arrive régulièrement que des enfants apportent à l’école l’un ou l’autre animal, l’un ou l’autre objet qui seront propices à des activités scolaires. Trois règles de base pour susciter des apprentissages intéressants….

Des questionnements suscités par l’observation fine [1]. (Photo 167)

° Parce que transmettre des connaissances qui n’ont pas été questionnées par les apprenants se révèle souvent peu efficace.

De nombreux documents, référents variés [2] . (Photo 174)

° Parce que témoignant de la richesse et de la complexité du monde qui nous entoure.

Une posture d’expert [3]. (Photo 178)

° Parce que s’épanouir dans le monde de demain implique que l’on soit reconnu par les autres.

Voici quelques-unes de ces « vraies questions » à propos d’écrevisses apportées à l’école par un enfant :

  • Combien ont-elles de pattes ?
  • Que mangent-elles ?
  • A quoi servent les antennes ?
  • Est-ce que ça vit longtemps ?
  • Comment voient-elles ? Où sont les yeux ?
  • Est-ce qu’elle se défend avec les pinces ?
  • Comment distingue-t-on le mâle de la femelle ?
  • Savent-elles rester hors de l’eau ?
  • Est-ce que ça pond des œufs ?
  • Comment mangent-elles ?
  • Est-ce que ça respire ?
  • Qu’est-ce qui est bon à manger ?
  • Pourquoi les bouts des pinces sont oranges ?

L. Guillaume
décembre 2007

Notes :

[1Sur une idée de Jean-François Manil.

[2Voir la différenciation référentielle in « La rage de faire apprendre. De la remédiation à la différenciation ».

[3Voir la différenciation sociale. Op. Cit.


Forum
Répondre à cet article

Une auberge espagnole pédagogique

L’an passé, les 23 et 24 août, une trentaine de pionniers Educ/Nouv ont vécu à Buzet, deux journées de gourmandises pédagogiques partagées, les uns initiant les autres pour faire fleurir des écoles tout autres.

Cette année, on remet le couvert...

Auberge espagnole pédagogique

des 24 et 25 août de 9 h à 16/17 h
à Buzet

Voici ce qui est prévu : on se rencontre librement sur le mode de la non directivité intervenante chère à Michel Lobrot (Madame Google vous en apprendra…), ce qui veut dire que ce sont les participants qui décident du programme, qui se groupent au gré de leurs désirs, sur des thèmes choisis par eux, avec des vieux briscarts branchés au courant alternatif ou avec des virginités utopistes. Chacun peut intervenir en proposant une démarche, des documents.
Tout quiconque peut proposer une assemblée générale, une vidéo, un témoignage, un verre de l’aménité, une séance d’impro… à sa guise.

A l’auberge de Buzet, on trouve de la vaisselle, des tables et des chaises et on se partagera les bonnes choses gastronomiques apportées quand on salivera devant l’étalage .

Namur n’est pas loin, son Auberge de Jeunesse est très prisée. On peut s’y retrouver le soir du 24 pour une virée vespérale…

PAF sur place de 2 à 5 euros (maximum) pour les deux jours à glisser dans la fente d’une boîte jolie.

Collecte des inscriptions nécessaires sur :

pepinstercharles@yahoo.be



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

1996-2017 © GBEN - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22
Hébergeur : OVH