Bandeau
GBEN
Slogan du site

Le site du Groupe belge d’Education nouvelle.

AU MEXIQUE aussi...
Evaluations émancipatrices à l’Université
Article mis en ligne le 21 décembre 2007
dernière modification le 26 février 2012
logo imprimer

Cet article fait suite à celui de Charles Pepinster : « Vers une cohérence entre pratiques pédagogiques et modes d’évaluation. Regard socio-politique sur cinq façons d’enseigner ». Voir cet article

• Philippe Eenens, astrophysicien belge, enseigne à l’Université au Mexique depuis plus de dix ans. Membre du GBEN, il participe aux réunions du groupe lors de ses séjours en Belgique. Il était présent aux Rencontres Internationales du LIEN à Malonne en 2003. Je lui ai demandé de raconter ses pratiques d’Education Nouvelle ;

• Charles Pepinster GBEN ( Groupe Belge d’Education Nouvelle) eloypepinster@yahoo.fr

« Quand j’annonce à mes étudiants que les interrogations et les examens « ne compteront pas », qu’ils ne seront pas sanctionnés par des notations chiffrées, ils me regardent avec incompréhension, voire incrédulité. Et pourtant, la seule manière de rendre aux évaluations leur valeur d’apprentissage, c’est de les dissocier des « points ». Mais peut-on concilier les nécessités de l’apprentissage et les exigences de l’université ? Après bien des tâtonnements, j’ai fait le saut.
LIRE LA SUITE


Forum
Répondre à cet article
pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce RSS

1996-2018 © GBEN - Tous droits réservés
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.0
Hébergeur : OVH