Bandeau
GBEN
Slogan du site

Le site du Groupe belge d’Education nouvelle.

SPIP, comment ça marche ?
Article mis en ligne le 17 juin 2007
dernière modification le 21 juin 2016
logo imprimer

le fonctionnement de Spip

SPIP

est un système de publication pour l’Internet qui s’attache particulièrement au fonctionnement collectif, au multilinguisme et à la facilité d’emploi. C’est un logiciel libre, distribué sous la licence GNU/GPL. Il peut ainsi être utilisé pour tout site Internet, qu’il soit associatif ou institutionnel, personnel ou marchand.

avec SPIP : voici comment ça marche...

Le collectif qui utilise un site sous SPIP comporte des lecteurs, des rédacteurs et des administrateurs. Ceux-ci peuvent non seulement écrire, mais aussi modifier l’apparence et la structure du site, et décident des articles mis en ligne (publiés). Les rédacteurs peuvent écrire, soumettre leurs articles aux autres, avant décision de publier.

  • chaque article peut donc être
  • en cours de rédaction ;
  • proposé à l’évaluation ;
  • publié en ligne ;
  • à la poubelle ;
  • refusé.

Ces étapes, que seuls les administrateurs peuvent modifier, permettent la gestion du site.

Article en cours de rédaction

Lorsqu’il est créé, un article est naturellement considéré comme étant « en cours de rédaction » : ses auteurs sont en train de le rédiger, de le modifier...

L’article « en cours de rédaction » n’est visible que par les auteurs de l’article et par les administrateurs. Les autres rédacteurs du site n’y ont pas accès.

Article proposé à l’évaluation

Lorsque l’auteur juge que son article est prêt, il le « propose » aux autres participants, afin qu’il soit éventuellement discuté collectivement, avant d’être validé (publié en ligne) ou refusé.

Lorsque l’article est « proposé à l’évaluation », il est indiqué sur la page « à suivre » de tous les utilisateurs de l’espace privé, qui sont ainsi invités à venir le discuter par l’intermédiaire du forum de discussion interne placé à la suite de l’article.

Un tel article est alors visible par tous les rédacteurs. En revanche, il ne peut être modifié que par son auteur ou un administrateur.

Article publié en ligne

Après avoir été éventuellement discuté par les rédacteurs (pendant la phase de « proposition »), un article peut être « validé », c’est-à-dire publié en ligne par un administrateur. Dès lors, tous les visiteurs du site public y ont accès.

Lorsqu’un article est publié en ligne, seuls les administrateurs peuvent le modifier. Son auteur doit donc demander à un administrateur s’il veut y porter des corrections.

Conclusion

Bref, avis aux « auteurs potentiels » et aux « administrateurs potentiels » du GBEN : n’hésitez pas à vous manifester.

Pour le moment, il y a un seul rédacteur et administrateur. C’est lui qui décide de tout. Vivement une équipe qui puisse travailler en collégialité.

Forum
Répondre à cet article

Une auberge espagnole pédagogique

L’an passé, les 23 et 24 août, une trentaine de pionniers Educ/Nouv ont vécu à Buzet, deux journées de gourmandises pédagogiques partagées, les uns initiant les autres pour faire fleurir des écoles tout autres.

Cette année, on remet le couvert...

Auberge espagnole pédagogique

des 24 et 25 août de 9 h à 16/17 h
à Buzet

Voici ce qui est prévu : on se rencontre librement sur le mode de la non directivité intervenante chère à Michel Lobrot (Madame Google vous en apprendra…), ce qui veut dire que ce sont les participants qui décident du programme, qui se groupent au gré de leurs désirs, sur des thèmes choisis par eux, avec des vieux briscarts branchés au courant alternatif ou avec des virginités utopistes. Chacun peut intervenir en proposant une démarche, des documents.
Tout quiconque peut proposer une assemblée générale, une vidéo, un témoignage, un verre de l’aménité, une séance d’impro… à sa guise.

A l’auberge de Buzet, on trouve de la vaisselle, des tables et des chaises et on se partagera les bonnes choses gastronomiques apportées quand on salivera devant l’étalage .

Namur n’est pas loin, son Auberge de Jeunesse est très prisée. On peut s’y retrouver le soir du 24 pour une virée vespérale…

PAF sur place de 2 à 5 euros (maximum) pour les deux jours à glisser dans la fente d’une boîte jolie.

Collecte des inscriptions nécessaires sur :

pepinstercharles@yahoo.be



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

1996-2017 © GBEN - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.44
Hébergeur : OVH