Bandeau
GBEN
Slogan du site

Le site du Groupe belge d’Education nouvelle.

6ÈME UNIVERSITÉ D’ÉTÉ DU SECTEUR LANGUES DU GFEN
DU 25 AU 27 AOÛT 2014
Article mis en ligne le 17 juin 2014
dernière modification le 27 juin 2014
logo imprimer

Vous ne savez pas encore quoi faire de vos vacances…
Vous avez envie de passer des journées créatives à apprendre de nouvelles façons de faire...
Le GFEN, secteur langue, vous invite...

Des alternatives aux pratiques ordinaires

PREMIÈRE JOURNÉE (Lundi 25 août 2014)
Enjeux des situations, enjeux de l’évaluation.
Un même objectif : comprendre pour apprendre et réussir

DEUXIÈME JOURNÉE (Mardi 26 août 2014)
L’évaluation, comme aide à apprendre :
Relation pédagogique et régulation des apprentissages (1)

TROISIÈME JOURNÉE (Mercredi 27 août 2014)
L’évaluation, comme aide à apprendre :
Relation pédagogique et régulation des apprentissages (2)
Des alternatives aux pratiques ordinaires

Avec l’intervention de Bernard REY, qui a longtemps enseigné à l’École Normale et à l’IUFM et est actuellement titulaire de la chaire internationale en Education à l’Université Libre de Bruxelles. Il a publié, entre autres, Les compétences transversales en question, ESF éditeur, 1998 ; Les compétences à l’école, de Boeck, 2006 (en collaboration avec V. Carette, A. Defrance et S. Kahn) ; Discipline en classe et autorité de l’enseignant, de Boeck, 2009 ; Savoir enseigner dans le secondaire, de Boeck, 2010 (en collaboration avec V. Carette).

Le programme complet >>

Le GFEN (Groupe Français d’Education Nouvelle),
mouvement de transformation des pratiques éducatives,
explore de nouvelles perspectives de lutte contre l’échec et
la ségrégation. Il agit dans tous les lieux de savoir et
d’éducation.

Le Secteur Langues du GFEN regroupe des enseignants de
langues, du primaire à l’université, ainsi que des non enseignants.
Réunis en groupe de recherche, ils ont à cœur de mettre en
œuvre hypothèses et propositions afin d’agir pour créer des
pratiques nouvelles.

L’acte d’enseigner est fondamentalement éthique

Parce qu’il met en relation des personnes et mène à des prises de décision qui ont nécessairement des conséquences sur les apprenants. Ces prises de décision sont sous-tendues par des choix méthodologiques dont les effets ne sont pas neutres, avec, à la clé, des contrats didactiques fort différents.
En Langue Étrangère se pose de façon centrale la question de la rencontre entre des sujets de cultures différentes — éducation intra, trans, inter et co-culturelle — et dans ce domaine également les choix de l’enseignant et du formateur sont révélateurs de valeurs.

Mais au-delà de ces préoccupations d’importance, la 6ème Université d’Été du Secteur Langues du GFEN veut examiner la problématique de l’éthique en relation avec celle de l’évaluation. Il s’agit de tenter de voir plus clair dans des concepts souvent confondus — éthique, morale, déontologie — et de sortir des illusions autour des notions d’exactitude, de neutralité et d’objectivité.

Cette Université d’Été se donne donc comme projet d’interroger la nature de l’évaluation — opération technique (comment mieux mesurer), sociale (classement, sélection, fabrication de l’excellence), éthique (valeurs et visées) ? —, de revenir sur ses différentes composantes — sommative et formative —, d’explorer les pratiques d’évaluation les plus usuelles pour en comprendre les finalités et les contradictions.

Comment définir et construire une posture éthique, d’enseignants et de formateurs engagés dans des pratiques visant la réussite et le développement des apprenants ?

Quelles sont les marges de manœuvre possibles entre des choix éthiques dictés par des valeurs d’égalité, d’émancipation et les contraintes institutionnelles, pour construire l’autonomie nécessaire d’un sujet capable de se définir comme responsable de ses actes ?

Telles sont les questions qui seront au cœur de cette Université d’Été et qui nourriront ateliers (démarches vécues dans différentes langues, projets, chantiers de réflexion) et apports de la recherche, notamment avec l’intervention de Bernard Rey.


VOIR LES ACTIVITéS du secteur langues >>


Une auberge espagnole pédagogique

L’an passé, les 23 et 24 août, une trentaine de pionniers Educ/Nouv ont vécu à Buzet, deux journées de gourmandises pédagogiques partagées, les uns initiant les autres pour faire fleurir des écoles tout autres.

Cette année, on remet le couvert...

Auberge espagnole pédagogique

des 24 et 25 août de 9 h à 16/17 h
à Buzet

Voici ce qui est prévu : on se rencontre librement sur le mode de la non directivité intervenante chère à Michel Lobrot (Madame Google vous en apprendra…), ce qui veut dire que ce sont les participants qui décident du programme, qui se groupent au gré de leurs désirs, sur des thèmes choisis par eux, avec des vieux briscarts branchés au courant alternatif ou avec des virginités utopistes. Chacun peut intervenir en proposant une démarche, des documents.
Tout quiconque peut proposer une assemblée générale, une vidéo, un témoignage, un verre de l’aménité, une séance d’impro… à sa guise.

A l’auberge de Buzet, on trouve de la vaisselle, des tables et des chaises et on se partagera les bonnes choses gastronomiques apportées quand on salivera devant l’étalage .

Namur n’est pas loin, son Auberge de Jeunesse est très prisée. On peut s’y retrouver le soir du 24 pour une virée vespérale…

PAF sur place de 2 à 5 euros (maximum) pour les deux jours à glisser dans la fente d’une boîte jolie.

Collecte des inscriptions nécessaires sur :

pepinstercharles@yahoo.be



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

1996-2017 © GBEN - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22
Hébergeur : OVH