Bandeau
GBEN
Slogan du site

Le site du Groupe belge d’Education nouvelle.

Edité chez Labor en 2001 :
Exposés interactifs des élèves. Pourquoi ? Comment ?
Chercheurs solidaires et maîtres de conférence
Article mis en ligne le 23 juin 2007
dernière modification le 1er mai 2012
logo imprimer

Plus que la connaissance (dont l’importance n’est pas à nier quand elle est au service d’un projet), c’est la démarche qui est ici essentielle, parce que transférable et moteur d’accès à de nouveaux savoirs.

Léonard Guillaume

Editions Labor Bruxelles 2001

La préparation d’un chef d’œuvre pédagogique va entraîner les apprenants plusieurs semaines pour se terminer en apothéose et couronner ainsi une étape de la vie scolaire d’une manière cohérente avec des options de non-compétition pour une société plus humaine.
L’exposé interactif s’inscrit dans une logique de recherche documentaire amenant les enfants à se poser des questions, à rechercher des éléments de réponse dans des sources diversifiées, à affiner leur capacité à lire de plusieurs manières, à traiter les informations recueillies, à rédiger des documents, à relier différents champs disciplinaires, à communiquer les résultats de leurs recherches aux autres, …

Léonard propose ici d’organiser cet apprentissage au départ d’un sujet choisi par les enfants et d’une soixantaine de consignes qui deviendront des problématiques, des défis, des questionnements qu’il s’agira de lever en cours de réalisation.

  • Que disent les textes officiels ?
  • L’apprentissage coopératif est-il pertinent ?
  • Quelles sont les conditions de réussite et d’efficacité ?
  • Quid de l’enthousiasme et de la motivation ?
  • Quelles compétences sont développées ?
  • Quelles étapes pour mener à bien ce projet ?
  • Quels supports utiliser ?
  • Comment installer des dispositifs participatifs lors de l’exposé ?

Voici les différents questionnements qui sont explorés par l’auteur qui tente de mettre en cohérence trois axes fondamentaux : le philosophique, le didactique et le pédagogique.

On y parle donc de valeurs, d’enjeux et de parti -pris à l’action de terrain ; d’attitudes et de dispositifs à installer et de démarches de pensée auxquelles l’apprenant fait appel.

Il y a également des consignes « coup de cœur » qui déclenchent beaucoup d’enthousiasme et de passion, comme par exemple « Chercher des faits sensationnels », « Réaliser un sondage d’opinion », ou encore « Chercher des renseignements contradictoires ». Cette dernière amenant Léonard à s’interroger sur la crédibilité des informations à caractère scientifique et à en tirer des conclusions pédagogiques …

En bref, du concret qui permet de vivre dans sa classe des valeurs de solidarité, de responsabilité, de participation.Un outil pour les enseignants soucieux de donner aux enfants des clés d’accès aux connaissances et aux informations.


Forum
Répondre à cet article

Une auberge espagnole pédagogique

L’an passé, les 23 et 24 août, une trentaine de pionniers Educ/Nouv ont vécu à Buzet, deux journées de gourmandises pédagogiques partagées, les uns initiant les autres pour faire fleurir des écoles tout autres.

Cette année, on remet le couvert...

Auberge espagnole pédagogique

des 24 et 25 août de 9 h à 16/17 h
à Buzet

Voici ce qui est prévu : on se rencontre librement sur le mode de la non directivité intervenante chère à Michel Lobrot (Madame Google vous en apprendra…), ce qui veut dire que ce sont les participants qui décident du programme, qui se groupent au gré de leurs désirs, sur des thèmes choisis par eux, avec des vieux briscarts branchés au courant alternatif ou avec des virginités utopistes. Chacun peut intervenir en proposant une démarche, des documents.
Tout quiconque peut proposer une assemblée générale, une vidéo, un témoignage, un verre de l’aménité, une séance d’impro… à sa guise.

A l’auberge de Buzet, on trouve de la vaisselle, des tables et des chaises et on se partagera les bonnes choses gastronomiques apportées quand on salivera devant l’étalage .

Namur n’est pas loin, son Auberge de Jeunesse est très prisée. On peut s’y retrouver le soir du 24 pour une virée vespérale…

PAF sur place de 2 à 5 euros (maximum) pour les deux jours à glisser dans la fente d’une boîte jolie.

Collecte des inscriptions nécessaires sur :

pepinstercharles@yahoo.be



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

1996-2017 © GBEN - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22
Hébergeur : OVH