Bandeau
GBEN
Slogan du site

Le site du Groupe belge d’Education nouvelle.

UNICEF / Tunisie
Mission de formation pédagogique de quatre jours
Article mis en ligne le 22 juin 2012
dernière modification le 21 décembre 2010

par Charles Pepinster
logo imprimer

Intitulé : 

« Troubles ou difficultés d’apprentissage et droit à la réussite »

Public  : 25 spécialistes du thème : professeurs, psychologues, médecins, orthophonistes, inspecteurs du primaire et du secondaire, conseillers d’orientation.

Formateur : Charles Pepinster, Rue de Falaën, 7 à B.5644 Ermeton-sur-Biert, Belgique.

Responsable/initiateur du séminaire : une équipe animée par Ahmed MAINSI, conseiller pédagogique.

Dates : 1, 2, 3, 4 décembre 2010.

Lieu : hôtel VIME, El Menzah 7 à 2083 ARIANA (Tunis)

Forme et champ de l’intervention

  • Pendant les 3 premiers jours, se sont succédés des ateliers que j’ai centrés sur la prévention des difficultés d’apprentissage chez des élèves ‘normaux’ (Mieux vaut prévenir que guérir), laissant à 4 intervenants ultérieurs le soin de traiter des troubles c’est-à-dire des pathologies.

J’ai donc fait vivre aux participants des séquences d’apprentissage où tous s’investissent pour apprendre, où tous réussissent.

  • But : que chaque participant comprenne, voire mette en œuvre par la suite et conseille des séquences d’apprentissage créatives et solidaires dénuées du chantage des points, des récompenses mais propres à éviter en amont les difficultés d’apprentissage.

Les participants ont effectué des recherches en sciences, langue, philosophie et psychologie, en mathématiques. Chacun a cherché seul, puis en groupes et enfin en intergroupe, ceci pour développer solidarité et créativité.

L’aspect culturel de la pédagogie a été développé par des exercices de détente et de concentration avec art graphique, audition de poèmes, musique.

Le côté socio/pédagogique a été étudié lors des analyses réflexives qui ont suivi chaque atelier et par une recherche sur les freins à l’innovation souvent perçus chez les professeurs.

  • Le quatrième jour, j’ai été appelé à donner une conférence/atelier de deux heures intitulée ; « Vers une pédagogie du Futur », pour un public de 70 personnes, public des 3 jours élargi à des parents et des enseignants.

L’assemblée a ensuite entendu 4 interventions d’une demi-heure de spécialistes des troubles (pathologies) de l’apprentissage, troubles dont souffrent des élèves qui n’apprennent pas bien, même avec des méthodes qui les impliquent de manière intéressante.

Une table ronde a enfin permis aux 4 intervenants (psychologue, rééducatrice, pédopsychiatre, orthophoniste) et moi-même de répondre aux questions du public via un régulateur de parole.

Evaluation

Les 25 participants des trois premiers jours ont écrit anonymement leurs critiques positives et négatives sur ce qu’ils ont vécu en atelier de recherche.

Voici intégralement leurs réactions :

« Excellente méthode,- (dessin d’une figure souriante) -. Richesse des échanges. J’ai beaucoup appris. Local inapproprié (trop d’échos). Méthodes utilisées constructivistes. Préparations adéquates aux activités proposées. Durée du séminaire trop courte. Comment on fera quand les programmes fixent tout ? Parfait. C’est une ouverture, un enrichissement +++ . Je regrette d’avoir été absente parfois. Merci. Formation enrichissante avec un animateur expérimenté. Manque de précision dans la définition des mécanismes de résistance aux changements. Formation pertinente. Bravo, continue ! Richesse de l’hétérogénéité du groupe. Absence de tension chez l’animateur. Les thèmes sont d’actualité. Les attitudes du formateur sont +++. Les approches d’animation permettent de développer l’échange, la solidarité, le développement personnel des participants… Adéquation : théorie/pratique. Public assoiffé face à un animateur généreux. Absence de tension dans le groupe ».

Charles Pépinster
pepinstercharles@ymail.com

Une auberge espagnole pédagogique

L’an passé, les 23 et 24 août, une trentaine de pionniers Educ/Nouv ont vécu à Buzet, deux journées de gourmandises pédagogiques partagées, les uns initiant les autres pour faire fleurir des écoles tout autres.

Cette année, on remet le couvert...

Auberge espagnole pédagogique

des 24 et 25 août de 9 h à 16/17 h
à Buzet

Voici ce qui est prévu : on se rencontre librement sur le mode de la non directivité intervenante chère à Michel Lobrot (Madame Google vous en apprendra…), ce qui veut dire que ce sont les participants qui décident du programme, qui se groupent au gré de leurs désirs, sur des thèmes choisis par eux, avec des vieux briscarts branchés au courant alternatif ou avec des virginités utopistes. Chacun peut intervenir en proposant une démarche, des documents.
Tout quiconque peut proposer une assemblée générale, une vidéo, un témoignage, un verre de l’aménité, une séance d’impro… à sa guise.

A l’auberge de Buzet, on trouve de la vaisselle, des tables et des chaises et on se partagera les bonnes choses gastronomiques apportées quand on salivera devant l’étalage .

Namur n’est pas loin, son Auberge de Jeunesse est très prisée. On peut s’y retrouver le soir du 24 pour une virée vespérale…

PAF sur place de 2 à 5 euros (maximum) pour les deux jours à glisser dans la fente d’une boîte jolie.

Collecte des inscriptions nécessaires sur :

pepinstercharles@yahoo.be



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

1996-2017 © GBEN - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.44
Hébergeur : OVH